Mésaventures aériennes d'un instructeur avion
Mésaventures aériennes d'un instructeur avion
Mésaventures aériennes d'un instructeur avion
Mésaventures aériennes d'un instructeur avion

Mésaventures aériennes d'un instructeur avion


Auteur :

Un ouvrage pour les élèves-pilotes, les pilotes et les instructeurs mais aussi pour tous les passionnés d’aviation.

19 €
En stock

 

Commande avant 16h,
expédié le jour même (lu. - ve.)

 

Livraison express sous 48h.

Rubrique : Avion
ISBN : 9782364938717
Référence : 1871
Année de parution : 2020
Auteur de plusieurs ouvrages aéronautiques, Serge BOICHOT décrit une fois encore avec humour la vie quotidienne d’un instructeur d’aéroclub. Erreurs, incidents, malentendus, grosses frayeurs mais aussi aventures rocambolesques : montez à bord avec lui et découvrez la réalité de l’aviation légère !
Un ouvrage pour les élèves-pilotes, les pilotes et les instructeurs mais aussi pour tous les passionnés d’aviation.
Référence : 1871
Nombre de pages : 124
Format : 17x24
Reliure : Broché
Rôle
Boichot Serge Auteur

Préambule
Petit bestiaire d'aéro-club (suite)
Le fils (ou la fille) à papa (ou à maman)
Le Yaka
Le Faukon
Le médecin aéronautique
L’étoile filante
Le consommateur
L’alcoolique-volant
La brute
L’instructeur fantôme
B.I.A.
Cheminement
Boscombe down
Back to basicS (retour aux vieilles méthodes)
Archives
Cocktail fatal
Passage bas
Pause
Co-mu-ni-ca-tion !
Long courrier VFR – l’aller
Long courrier VFR - l’Arménie
Long courrier VFR – Le retour
Survivants
Perranporth
Série noire
Clostermann
Pour un café à Catalina Island
Lycoming
Solo supervisé
En avoir ou pas (de la chance)
Ça chauffe ?
Acte 1 : l’incompréhension
Acte 2 : le déni
Acte 3 : la recherche de panne
Acte 4 : la mise en danger
Acte 5 : la discorde
Acte 6 : la prise de conscience tardive
Acte 7 : le bilan
Coronavirus
OVNI
Bénévoles
BIGGIN HILL
27-août-43

Quand un pilote rencontre un autre pilote qu'est ce qu'ils se racontent ? ben des histoires de pilotes pardi ! du genre gentillette, un brin coquinette pour faire rougir les petites minettes,mais en bref pas de quoi casser la voix à la Castafiore...Donc oubliez le côté salace des repas de chasseur en chaleur pour vous accrocher tranquille au zinc du bar de l'aéro-club....

Voilà donc une compilation des mésaventures entendues et ressassées d'apéro en apéro par des générations de pilotes de comptoir et quelques vieux briscards d'instructeur en mal de bizutage...Mais relax, cool, zen et si à défaut d'en faire un futur prix Goncourt, élu au sein du feutré aéro-club de France et de faire l'ombre au père St-Ex, ce livre sympathique et un brin humoristique vaut largement sa lecture en toute décontraction car l'auteur ne manque pas de talent, bien au contraire car il est aussi doué pour l'écriture que pour le vol en clair ça déconne mais avec sérieux et on apprend pas mal de choses sur les coulisses du métier d'instructeur ce qui est quand même un peu le but du bouquin en question...

Dans la morosité ambiante ce livre tombe à pic pour se déconfiner mentalement, merci Serge pour ces mots alignés à la file dans le carnet de vol...Allez c'est bibi qui paie la tournée générale...    

 Marc Debeer pour la Revue FCMA          

 --O--

"...Vous reconnaitrez plusieurs de vos coreligionnaires dans la suite du « petit bestiaire d’aéro-club » qui ouvre ce troisième tome. Souhaitez ne pas y retrouver certains de vos travers, si tant est que vous en ayez, évidemment"...

Gil Roy pour Aerobuzz

--O--

Chef-Pilote de l’aéro-club alpin (Gap-Tallard) Serge Boichot est déjà l’auteur d’ouvrages dépeignant l’ambiance et les coulisses de nos associations. Dans son dernier ouvrage, il récidive dans un style mêlant habilement humour et sérieux, sans jamais se départir d’un flegme finalement bienvenu. Il en faut quand, dans « Série noire », il analyse deux sorties de pistes survenues à deux élèves à quinze jours d’intervalle. Cette histoire, courte comme les 26 autres qui constituent l’ouvrage, est d’ailleurs l’occasion de saluer le souci permanent de l’instructeur pour accompagner au mieux ses élèves dans leur progression. On aime l’hommage porté par « 27 août 1943 », la conclusion heureuse de « Lycoming » et on espère autant que l’auteur ne pas avoir à revivre l’épisode « Coronavirus ». Mention spéciale pour les récits « Bénévoles », qui rappelle avec justesse l’engagement désintéressé des membres de nos aéro-clubs et « Biggin Hill » au cours duquel l’auteur nous embarque avec lui pour un baptême en Spitfire.

Info Pilote

 --O--

Livres de l'auteur Serge Boichot

Vous aimerez aussi