JFSMA 2021: 29e Journées Francophones sur les Systèmes Multi-Agents

JFSMA 2021: 29e Journées Francophones sur les Systèmes Multi-Agents

Journées JFSMA 2021

Les Journées Francophones sur les Systèmes Multi-Agents (JFSMA) sont un moment privilégié d'échanges scientifiques transversaux. Elles réunissent des chercheurs qui étudient, utilisent et font évoluer le paradigme multi-agent pour adresser des problématiques issues de domaines liés à l'informatique (intelligence et vie artificielle, génie logiciel, robotique collective, etc.), à l'automatique et aux sciences humaines et naturelles (économie, sociologie, éthologie, etc.).

Domaine de la conférence

Le paradigme multi-agent, pluridisciplinaire, fournit un cadre conceptuel pour l'étude et la conception de systèmes dont la dynamique globale est le fruit d'entités autonomes – agents – qui interagissent dans un environnement commun. Les travaux de recherche qui sont associés à ce paradigme proposent ainsi des modèles, des méthodologies, des techniques et des outils qui permettent notamment de répondre à différents problèmes que l'on peut décliner selon quatre aspects :

- Le développement de systèmes informatiques décentralisés où l'approche SMA permet l'intégration flexible et la coopération de logiciels et de services autonomes ;

- La résolution collective de problème pour laquelle il s'agit de résoudre de manière distribuée un problème qui se pose globalement à la collectivité d'agents ;

- La simulation de phénomènes complexes où la modélisation multi-agent apporte un cadre conceptuel permettant la représentation et la simulation de systèmes faisant intervenir différentes entités en interaction ;

- Le développement de systèmes médiatisés où utilisateurs humains et agents artificiels interagissent directement ou indirectement, dans le cadre d'activités collectives de type éducatif, culturel ou social.

Thématique

Par tradition, chaque édition des JFSMA met en exergue une thématique spécifique que les auteurs sont invités à prendre en compte dans leurs contributions, s'ils le souhaitent. Cette année, le thème des journées est « Collectifs cyber-physiques ». Les contributions dans lesquelles des agents autonomes logiciels et matériels, plongés dans des environnements mixtes virtuels et physiques, interagissent et coopèrent seront donc mises à l’honneur.  Cette coopération vise l’accomplissement d’objectifs qui portent notamment sur l’état de l’environnement physique. 

Cette édition sera l'occasion de faire le point et de générer des échanges sur les approches, les modèles, les architectures et les outils que nécessitent les spécificités induites par la nature physique des agents, de leurs interactions et de leur environnement. La prise en compte des exigences de sécurité et de sureté de fonctionnement est par exemple un point crucial de ces systèmes. Dans ces environnements physiques, les efforts de normalisation des communications amènent des agents de SMA différents à se percevoir et éventuellement à se comprendre. Aussi, nous attendons de riches discussions sur les problèmes d’interopérabilité et de couplage de différents systèmes multi-agents.