Mythes et valeurs de la Franc-Maçonnerie du XXIe siècle
Mythes et valeurs de la Franc-Maçonnerie du XXIe siècle
Mythes et valeurs de la Franc-Maçonnerie du XXIe siècle
Mythes et valeurs de la Franc-Maçonnerie du XXIe siècle

Mythes et valeurs de la Franc-Maçonnerie du XXIe siècle


Collection :


19 €
En stock

 

Commande avant 16h,
expédié le jour même (lu. - ve.)

 

Livraison express sous 48h.

ISBN : 9782364937727
Référence : 7072
Année de parution : 2018

Les mythes sont, depuis toujours, un questionnement en franc-maçonnerie; leur existence même est remise en question.

 L’analyse un par un des mythes dits « maçonniques », par une approche transversale, nous amène à l’objet de notre étude : les mythes conduisent-ils à définir des valeurs spécifiques à la franc-maçonnerie ?

 Nos propos tendent à la fois à démontrer la pertinence de considérer les textes maçonniques comme des mythes, et à expliquer qu’ils constituent des moyens pédagogiques pour instruire de la démarche maçonnique. Il est vrai que ces mythes ont de lourdes responsabilités : expliquer sans devenir dogmatiques, révéler sans être moralistes, justifier d’une tradition sans s’y enfermer, accompagner sans enlever la liberté… Il en ressort que la compréhension des mythes révèle la complexité de la franc-maçonnerie.

 Un mythe n’est jamais fait pour dire la vérité, mais pour donner les outils qui conduiront vers cette possible vérité. À travers ses mythes, la franc-maçonnerie propose un mode de lecture du monde en s’appuyant sur le langage spécifique des symboles.

 Dès lors, cette quête demande d’acquérir ou d’entretenir certaines valeurs, c’est-à-dire des comportements qui permettent de se rapprocher de la Concorde Universelle, véritable finalité de la franc-maçonnerie.

Référence : 7072
Nombre de pages : 204
Format : 11,5 x 20 cm
Reliure : Broché

Sommaire

Chapitre I - Des mythes pour accompagner une démarche maçonnique

Chapitre II - Les mythes dans l’utopie et l’imaginaire maçonnique

Chapitre III - Entre valeurs et vertus, la place des mythes

Chapitre IV-  Des mythes aux valeurs de la Franc-maçonnerie

Chapitre V - Grade d’Apprenti, l’initiation à travers le mythe du « Vieil Homme »

Chapitre VI-  Au grade de Compagnon, le mythe des outils et du dépassement

Chapitre VII - Maîtrise, le mythe de la transmission



Table des matières

Préface La franc-maçonnerie entre mythe et histoire

Préambule

Chapitre I - Des mythes pour accompagner une démarche maçonnique

Existe-t-il un modèle maçonnique du mythe ?

Mythes ou légendes, une différenciation peu claire

Le Franc-Maçon dans ses rapports aux mythes et aux légendes

Hiram entre légende et mythe : la place du récit

Positionnement des mythes anciens par rapport aux valeurs maçonniques

La franc-maçonnerie confrontée aux mythes : déchiffrage à partir d’un discours symbolique

La question de l’approche symbolique

Une vérité subjective révélée par la codification des symboles

Des mythes pour accompagner le chemin du Franc-Maçon

La complexité humaine

Une spiritualité née dans les mythes : le choix de la liberté

À propos de la religiosité et des mystères

Place de ce qui est tu : initiation aux mystères et valeur du groupe d’appartenance

Chapitre II - Les mythes dans l’utopie et l’imaginaire maçonnique

Comprendre les mythes dans leur contemporanéité : la franc-maçonnerie comme exemple

Mythes et récits maçonniques : imagination et adaptation

Les mythes comme modèles de construction des récits maçonniques

Les composantes du mythe maçonnique : un chemin vers l’atopie

Des mythes maçonniques spécifiques fondés sur trois dimensions

Le chemin de l’atopie : quatre mythes pour lui donner du sens

L’atopie dans le champ maçonnique : ouverture sur une spiritualité spécifique

Une définition à inventer dans les sciences humaines et sociales

La personne atopique

Le chemin atopique est une intention alimentée par des situations

Essai de conceptualisation de l’atopie dans le champ maçonnique

L’atopie au cœur des mythes et des valeurs de la franc-maçonnerie

Mythes maçonniques et textes religieux : une spiritualité d’essence différente

Enrichissement de l’atopie par la franc-maçonnerie : l’espace de la transgressivité

Progressivité et transgressivité de la franc-maçonnerie : adaptation dans un idéal

Le chemin d’une atopie qui conduit aux valeurs

Chapitre III - Entre valeurs et vertus, la place des mythes

Les valeurs

Des valeurs à situer entre éthique et subjectivité

Les valeurs dans le débat maçonnique : place de la vérité

Le profane frappe à la porte du temple : découverte d’inattendus

Le Franc-Maçon différencie valeurs et vertus

Contexte d’approche des valeurs par la Franc-maçonnerie

Un rapport ambigu entre les valeurs et les vertus

Les vertus issues des mythes

Repères sur l’évolution du terme

Sens des vertus dans les mythes et place de la franc-maçonnerie

Entre mythes et vertus, la position du savoir pour le Franc-Maçon

Chapitre IV - Des mythes aux valeurs de la Franc-maçonnerie

Les mythes maçonniques : une existence contestée, une réalité démontrable

Un débat qui renvoie à l’idée d’anciens et de modernes

Les récits maçonniques sont des mythes modernes construits suivant une méthode

Deux supports spécifiques à la construction des mythes maçonniques

L’Initiation un chemin atopique tracé dans le mythe

La Chaîne d’Union, première expression des valeurs maçonniques

Au cœur des mythes maçonniques : une approche de la sagesse

La sagesse comme finalité

La sagesse maçonnique définie autour de l’humilité

La justice expression concrète de la sagesse

Des conceptions différentes de la sagesse

Recherche de l’équilibre des mondes dans les symboles maçonniques

Une mythologie finalisée par des outils plus que par des exploits

Les premiers outils de la symbolique Maçonnique : une clef de lecture des mythes.

Chapitre V - Grade d’Apprenti, l’initiation à travers le mythe du « Vieil Homme »

« Que meure le Vieil Homme et naisse l’Initié », l’éveil à la conscience

Naissance d’une fraternité signifiante autour des Initiés rassemblés

À l’origine, le concept du « Vieil Homme » repris à l’apôtre Paul : une vision de l’appartenance à un groupe

L’Épître aux Romains, chapitre VI verset 6 :

L’Épître aux Éphésiens, chapitre IV verset 22 :

L’Épître aux Colossiens, chapitre III-9 :

Compréhension maçonnique du « Vieil Homme » : la clef de l’Initiation

Deux voies récurrentes du mythe : identité et vie qui relient l’idée de groupe d’appartenance ou de référence

Groupe d’appartenance ou de référence ?

Construction identitaire dans le mythe introduit par le « Vieil Homme »

Une réflexion sur la vie fondée sur une prise de conscience

Le mythe du « Vieil Homme » indicateur de valeurs

Trois éléments liés au mythe du « Vieil Homme » dans la franc-maçonnerie

L’humilité comme valeur

La responsabilité comme valeur personnelle

La fraternité comme valeur collective

La mort du « Vieil Homme » : des valeurs pour donner une orientation

Chapitre VI - Au grade de Compagnon, le mythe des outils et du dépassement

Les voyages comme cadres de l’organisation du mythe

Signification des voyages pour les héros des mythes

Le voyage des Francs-Maçons générateurs de deux dimensions

Sens des outils dans le mythe

Sens du langage

Le mythe des outils sur des chemins de complétude : le sens du progrès

Passage au statut d’Apprenti Accompli

Le voyage du Nord pour retrouver ses sens et organiser le mythe

Deuxième voyage, le mythe ouvert sur une curiosité pour le monde

Troisième voyage, le mythe qui ouvre sur un équilibre et une organisation du travail de l’Homme

Quatrième voyage : une liberté illustrée par le refus des aliénations du groupe

Le cinquième voyage ou la symbolique de la perfection à travers l’œuvre

Schibboleth : le révélateur du groupe d’appartenance

Un sens contenu dans le symbole : accès au mythe

Ambiguïté de l’interprétation du mythe des outils né dans le schibboleth

Les quatre sens du dépassement

Dépasser des frontières pour s’ouvrir à un autre monde

Dépasser pour élargir le groupe d’appartenance

Dépasser pour élargir le langage

Dépasser pour appartenir à un groupe commun : de la codification à l’épreuve

Du mythe des outils et du dépassement aux valeurs maçonniques

Chapitre VII - Maîtrise, le mythe de la transmission

L’archétype du mythe maçonnique

Sens maçonnique de l’apparition du mythe d’Hiram : le chemin à l’envers

La personne et la personnalité d’Hiram

L’étape biblique : erreur des historiens et naissance d’un mythe

Énigme des versets 40 et 48 : suggestion d’un drame

Des relations obscures entre Salomon et Hiram : éclairage du manuscrit Graham

Écriture contemporaine du mythe : l’éclaircissement historique

Un mythe qui révèle l’idée d’une transmission maçonnique

Outils du crime et sens de la parole : l’idée de la transmission

Construction des comportements antithétiques, base de certaines valeurs maçonniques

Les valeurs suggérées par le mythe de la transmission

Les valeurs…

… et le sens : la transmission

Postambule fraternité, altruisme, transmission

Annexes

Annexe 1 : Discours Historique du Premier Ordre, Rite Français

Annexe 2 : Discours Historique du Deuxième Ordre, Rite Français

Annexe 3 : Discours Historique du Troisième Ordre, Rite Français

Bibliographie

 

 Lemich Drakkar

 1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVIS

4,0 sur 5 étoilesUne exégèse en profondeur, mais parfois peut-être personnelle, ce qui n'est nullement un défaut

L’auteur a choisi de décrire et expliquer le sens du contenu des cérémonies maçonniques des trois premiers degrés. 

Il recherche les sens originels, décrits dans les textes des rituels ou présumés et les relie souvent à d’autres concepts, bibliques eux aussi, tel le Vieil Homme de Paul de Tarse, Il se réfère à des auteurs modernes tel Hadot, regretté spécialiste de la philosophie antique, dans son examen des vertus, Une bibliographie en fin d’ouvrages permet d’approfondir des sujets abordés.. En le lisant, on réalise la force des réflexions de l’auteur qui s’est attaché à rechercher en profondeur les sens possibles de l’initiation maçonnique. Comme toute exégèse d’un corps symbolique, l’on peut se demander si tout ce contenu était bien sûr aussi celui des concepteurs des rituels. Si l’on est pointilleux, l’on peut aussi s’interroger ; au vu des contenus diversifiés des cérémonies selon les divers rites, l’auteur n’aurait-t-il pas parfois favorisé une explication au détriment d’autres pour justifier son exégèse ? Mais dans un sens, peu importe, puisque son travail donne des grains de réflexion à moudre au lecteur. Enfin, j’ai trouvé dans cet ouvrage, une information que ne se trouvait guère ailleurs : celle du fait que l’architecte Hiram Abiff, loin d’être un personnage insignifiant, est loué longuement dans la Bible pour ses talents. Le fait qu’il disparaisse en quelque sorte après la fin des travaux et qu’aucune mention ne soit faite de lui lors de l’inauguration du Temple a pu donner l’idée à ceux qui ont conçu le grade de Maître qu’un drame avait pu se produire. Une piste de plus dans la recherche des origines du troisième degré…. Je donne 4 étoiles à cet ouvrage si l'on est moyennement avancé sur le chemin maçonnique, et peut-être trois si l'on a déjà beaucoup lu, car son contenu, au vu de l'explosion actuelle de l'édition maçonnique, comprend, sans surprise, des redites.

________________

La Lettre du Crocodile

MYTHES ET VALEURS DE LA FRANC-MAÇONNERIE DU XXIE SIÈCLE

DE RICHARD VERCAUTEREN

Cépaduès-Editions, 111 rue Nicolas Vauquelin, 31100 Toulouse http://www.cepadues.com/

Mythes et valeurs de la Franc-maçonnerie du XXIe siècle est consacré à la place des mythes dans la démarche maçonnique. Richard Vercauteren veut redonner aux mythes la place qui leur revient dans le procès initiatique, que cela soit les mythes fondateurs ou les mythes opératifs.

« Un mythe n’est jamais fait, rappelle-t-il, pour dire la vérité, mais pour donner les ou­tils qui conduiront vers cette possible vérité. À travers ses mythes, la franc-maçonnerie pro­pose un mode de lecture du monde en s’appuyant sur le langage spécifique des symboles. C’est ce qui lui donne sa puissance. Les symboles produisent, par définition, le langage le plus ouvert qui soit, car évolutif dans la mesure où chacun peut les enrichir. Le langage des symboles est celui que les mythes maçonniques utilisent, car c’est le seul qui s’adapte à toutes les époques. »

Si les mythes sont un véhicule privilégié des valeurs, celles-ci s’inscrivent dans un pro­cès qui ne permet pas aux certitudes de s’installer durablement. Sans cesse questionnées, les certitudes ouvrent sur d’autres dimensions du sens. Cela conduit Richard Vercauteren à forger le concept d’ « atropie ».

« Le lecteur, nous dit-il, ne trouvera nulle part la signification de ce concept dans les sciences humaines et sociales, pas plus qu’en philosophie. Nous l’avons donc introduit pour signifier un chemin de quête qui se situe entre la réalité et l’utopie : le Franc-Maçon poursuit un itinéraire ayant prise dans un quotidien signifiant, à la recherche d’un temps signifié. Dans la vie de tous les jours, il puise les éléments qui alimenteront sa spiritualité dont le sens est construit par l’incertain. Le doute du Franc-Maçon marque ses pas hésitants dans sa quête de vérité pour que les valeurs qui l’alimentent dessinent sa finalité autour de la Concorde Universelle. »25

Richard Vercauteren présente les rapports spécifiques entretenus par la Franc-maçon­nerie avec les mythes, sachant qu’ils sont pluriels et varient selon les rites et les obédiences. Il distingue trois grandes dimensions qui spécifient les mythes maçonniques. La première réside dans les trois principaux univers utopiques maçonniques sur lesquels la légitimité de la démarche initiatique se fondent : au Rite Français, le Temple de Salomon, le Temple de Bethsaléel, l’Arche de Noé. La deuxième tient dans les acteurs de ses mythes qui posent les fondations, d’une civilisation, d’une société, de la loi… La troisième est celle de l’accès à la connaissance des mythes par chacun, à leur interprétation et leur mise en oeuvre.

Richard Vercauteren consacre un chapitre à la question de la transmission comme mythe. C’est un regard très intéressant. La transmission n’est jamais assez interrogée. Est-elle un partage ou toute autre chose d’intime et vertical ? C’est à travers le mythe d’Hiram que la question est abordée, mythe qui reste le plus central et le plus partagé au sein de l’ordre maçonnique. Sans épuiser la question, immense, Richard Vercauteren envisage la transmission seulement dans le cadre d’une éthique stricte. Les valeurs, ou vertus, ne peuvent demeurer des objets extérieurs appréhendés intellectuellement, c’est seulement par leur intégration au quotidien, au plus proche de l’être, que le sens peut être transmis.

Rémi Boyer pour la Lettre du Crocodile

Articles du blog en relation

Livres de l'auteur Richard Vercauteren