La Franc-Maçonnerie sous Napoléon III
La Franc-Maçonnerie sous Napoléon III
La Franc-Maçonnerie sous Napoléon III
La Franc-Maçonnerie sous Napoléon III

La Franc-Maçonnerie sous Napoléon III


Auteur :
Collection :

Si la Troisième République, d’après les historiens spécialisés, fut un âge d’or pour la franc-maçonnerie, celle-ci le dut très certainement au Second Empire.

Pourtant, dès le coup d’État de 1852, les francs-maçons pouvaient s’interroger avec raison sur l’avenir de leurs obédiences, le nouveau maître de la France n’ayant pas caché ses intentions de les mettre au pas. Cependant, petit à petit, le carcan se desserra et les loges purent reprendre force et vigueur.

Les principales résolutions de la franc-maçonnerie sous le régime républicain prirent racine dans les débats entamés sous l’Empire ; l’indépendance vis-à-vis du pouvoir politique, l’entrée des femmes en maçonnerie, les discussions sur les sujets sociaux (dont les principaux courants « socialistes » furent représentés dans les ateliers maçonniques), les questions religieuses, le principe de l’école laïque étaient déjà en germe…

22 €
En stock

 

Commande avant 16h,
expédié le jour même (lu. - ve.)

 

Livraison express sous 48h.

ISBN : 9782364937734
Référence : 7073
Année de parution : 2019

Ouvrage préfacé par Yves Hivert-Messeca

Si la Troisième République, d’après les historiens spécialisés, fut un âge d’or pour la franc-maçonnerie, celle-ci le dut très certainement au Second Empire.

Pourtant, dès le coup d’État de 1852, les francs-maçons pouvaient s’interroger avec raison sur l’avenir de leurs obédiences, le nouveau maître de la France n’ayant pas caché ses intentions de les mettre au pas. Cependant, petit à petit, le carcan se desserra et les loges purent reprendre force et vigueur.

Les principales résolutions de la franc-maçonnerie sous le régime républicain prirent racine dans les débats entamés sous l’Empire ; l’indépendance vis-à-vis du pouvoir politique, l’entrée des femmes en maçonnerie, les discussions sur les sujets sociaux (dont les principaux courants « socialistes » furent représentés dans les ateliers maçonniques), les questions religieuses, le principe de l’école laïque étaient déjà en germe…

Retrouvez la présentation de l'ouvrage : vidéo réalisée par Jacques Carletto et publiée par Hiram.be

Référence : 7073
Nombre de pages : 324
Format : 14,5x20,5
Reliure : Broché
Rôle
Queruel Alain Auteur

Sommaire

Remerciements

Préface de Yves Hivert-Messeca

Préambule

1re partie : La grande maîtrise du prince Murat (1852-1862)

Chapitre 1 Un prince nommé par le pouvoir

Chapitre 2 La grande maîtrise du prince Murat

Chapitre 3 La question italienne et ses conséquences

2e partie : La grande maîtrise du maréchal Magnan (1862-1865)

Chapitre 4 Un pilier de l’ordre

Chapitre 5 Un Grand Maître de combat

3e partie : La grande maîtrise du général Mellinet (1865-1870)

Chapitre 6 De l’Empire autoritaire à l’Empire libéral

Chapitre 7 Les questions prioritaires débattues dans les loges

Chapitre 8 De l’éducation à la politique

4e partie : 1870 : Annus horibilis

Chapitre 9 Vers Sedan…

Chapitre 10 Les Juifs, l’antisémitisme et les francs-maçons

5e partie : La franc-maçonnerie hors de la métropole

Chapitre 11 La franc-maçonnerie française en Afrique

Chapitre 12 La franc-maçonnerie française Outre-Mer

6e partie : Des francs-maçons aux profils divers

Chapitre 13 Des Frères engagés dans les combats politiques

Chapitre 14 Deux Frères : Eugène Pelletan et Pierre-Joseph Proudhon

Chapitre 15 Un renouveau du symbolisme maçonnique

Conclusion

Index des principaux personnages historiques

Bibliographie indicative

Table des matières

Frise historique

Livres de l'auteur Alain Queruel